Agressions hépatiques : de la fibrose à la cirrhose

Rédigé en partenariat avec

Il est important de connaître la différence entre fibrose et cirrhose. L’objectif de cet article est de vous aider à comprendre où vous en êtes dans votre parcours de santé hépatique. Fibrose et cirrhose sont toutes les deux dues à une lésion du foie, et provoquées par un ou plusieurs phénomènes catalyseurs. My Liver Exam vous apporte quelques éclaircissements.

Les dommages au foie suivent le chemin illustré ci-dessous :

Une fibrose précoce est un signe d’avertissement : sa présence signifie que votre foie a dû subir plusieurs agressions, et que vous devez être vigilant.

En revanche, un diagnostic de fibrose significative ou de cirrhose implique une action urgente.

Qu’est ce que la fibrose?

Dans un premier temps, il est important de donner une définition.

Fibrose est le terme utilisé pour décrire le processus cicatriciel du foie. La fibrose se développe lorsque le foie est régulièrement ou continuellement endommagé, ou enflammé1.

Si l’agression est répétée ou continue (comme cela se produit dans le cas d’une hépatite chronique), les cellules du foie, tenteront de se réparer, mais leurs nombreuses tentatives entraîneront un tissu cicatriciel.1

Dans le cas d’une fibrose minime, la condition peut être inversée si cette fibrose est repérée durant les premiers stades de son développement.

Pourquoi la fibrose est dangereuse pour le foie?

Le tissu cicatriciel remplace les cellules du foie endommagées, mais n’a aucune fonction utile pour l’organe. Ce tissu peut interférer et entraver le flux sanguin vers et à l’intérieur du foie, ce qui limite l’approvisionnement en sang pour les cellules hépatiques (les hépatocytes).

Ce manque de circulation sanguine peut provoquer la mort de cellules, entraînant un effet de frappe où plus de tissu cicatriciel est formé. En raison du manque de places disponibles pour le sang, il entraîne une pression accrue dans la veine qui transporte le sang de l’intestin vers le foie (la veine porte) – cette condition est appelée hypertension portale, et elle est habituellement observée lorsque l’état cirrhotique est atteint.

Le tissu cicatriciel peut être trouvé dans tout le foie, détruisant la structure interne de l’organe, affectant sa capacité à se régénérer et à fonctionner. Cette cicatrisation sévère est appelée cirrhose.

La cirrhose : causes, diagnostic et traitement

Pendant longtemps, la cirrhose fut considérée comme une condition permanente, un dégât irréversible.

Bien qu’étant un état grave, des recherches récentes indiquent que la cirrhose peut être inversée (dans une certaine mesure) dans le cas où la cause sous-jacente peut être traitée avec succès2. Des stratégies thérapeutiques sont en cours d’étude pour cibler des étapes spécifiques du processus de «fibrogénèse», dans le but de renverser la fibrose et la cirrhose avancées3.

L’hypertension portale peut être l’une des premières et des plus importantes conséquences de la cirrhose. En effet, si cette dernière n’est pas traitée, l’hypertension portale peut causer des problèmes graves.

Causes de la cirrhose

Diverses affections hépatiques peuvent endommager constamment le foie et provoquer une fibrose, puis une cirrhose.

Au Royaume-Uni, les causes les plus fréquentes incluent l’alcool, l’hépatite virale et les affections liées au poids, telles que la maladie du foie gras hépatique non alcoolique (NAFLD en anglais).

Comme pour la fibrose, les symptômes de la cirrhose sont peu nombreux. Et le foie peut fonctionner correctement en dépit d’être endommagé.

Cependant, on peut constater certains problèmes au fur et à mesure que le foie se dégrade :

  • De la fatigue et de la faiblesse5
  • Une perte d’appétit5
  • Une perte de poids et une fatigue musculaire5
  • Des nausées et des vomissements5
  • Une douleur autour de la zone du foie5
  • De minuscules lignes rouges (capillaires sanguins) sur la peau au niveau de la taille5
  • Démangeaisons de la peau
  • Jaunissement de la peau et du blanc des yeux (jaunisse)
  • Une tendance à saigner plus facilement (saignements fréquents de nez ou des gencives) 5
  • Une perte de cheveux5
  • De la fièvre et des crises de tremblement5
  • Gonflement des jambes, des chevilles et des pieds causés par une accumulation de liquide (œdème) 5
  • Gonflement de votre ventre (abdomen) causé par une accumulation de liquide connue sous le nom d’ascite 5.

Les médecins peuvent souvent diagnostiquer la fibrose et la cirrhose, en estimant leur gravité en fonction des résultats sanguins et des tests d’imagerie. Des tests non invasifs spécialisés qui mesurent la rigidité du foie sont de plus en plus utilisés par la communauté médicale et sont de plus en plus disponibles pour les patients. Ces tests peuvent donner une bonne indication de l’état hépatique et déterminer si la fibrose ou la cirrhose est présente.

En conclusion : si vous souhaitez en savoir davantage sur ces tests, renseignez-vous auprès de votre médecin généraliste.

Sources :

  1. Ismani; Saudi J Gastroenterol. 2009 Jan; 15(1): 72–79.doi:  10.4103/1319-3767.45072. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2702953/ [Accessed: 28 March 2017]
  2. NHS Choices. Treating cirrhosis. http://www.nhs.uk/Conditions/Cirrhosis/Pages/Treatment.aspx [Accessed 28 March 2017]
  3. A. A. Sohrabpour; M. Mohamadnejad; R. Malekzadeh. Review Article: The Reversibility of Cirrhosis. Aliment Pharmacol Ther. 2012;36(9):824-832. http://www.medscape.com/viewarticle/772507_1 [Accessed: 28 March 2017]
  4. Civan J.M., MSD Manual. Consumer version. Fibrosis of the Liver. Table containing Some Conditions and Drugs That Can Cause Fibrosis of the Liver. http://www.msdmanuals.com/en-gb/home/liver-and-gallbladder-disorders/fibrosis-and-cirrhosis-of-the-liver/fibrosis-of-the-liver#v11555896 [Accessed 28 March 2017]
  5. NHS Choices. Cirrhosis – Symptoms. http://www.nhs.uk/Conditions/Cirrhosis/Pages/Symptoms.aspx [Accessed: 28 March 2017]