Journée Mondiale de Lutte contre l’Obésité le 23 mai 2017

L’édition 2017 qui se tient le 23 mai prochain a pour but de sensibiliser les référents en santé, aidants et patients sur cette problématique qui touche plus de 650 millions de personnes dans le monde. Qu’entend-on par obésité, et quels sont les enjeux actuels, en France et dans le monde ? My Liver Exam vous apporte ici un éclairage sur ce phénomène.

journée mondiale contre obésité

Qu’est-ce que l’obésité ?

Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), l’obésité est définie comme un excès de poids par augmentation de la masse graisseuse d’un individu. (1)  Même si la constitution physique, l’âge, le sexe constituent des facteurs à prendre en considération, l’Indice de Masse Corporelle (IMC) demeure le principal indicateur pour établir une grille d’auto-évaluation des patients en surcharge pondérale. Un IMC entre 25 et 30 est assimilé à un surpoids, et à de l’obésité s’il est supérieur à 30.  (2)

Les tendances chiffrées de l’obésité

L’évolution mondiale de cette pathologie est sans appel : le nombre de cas d’obésité a doublé depuis 1980. En 2014, plus de 1,9 milliards d’individus étaient sujets à un surpoids et 650 millions d’entre elles étaient obèses. Chaque année, 2,6 millions de personnes meurent de cette pathologie. (3)

L’Observatoire Mondial de la Santé a collecté, sur la base des données de 2014, les chiffres relatifs à l’obésité .

En France, la situation est tout aussi préoccupante. Plus d’un français sur deux de plus de 30 ans est en surpoids. Plus précisément, la surcharge pondérale en France concerne 56,8 % des hommes et 40,9 % des femmes. La question du niveau socio-économique est mise en avant dans la prévalence du surpoids. En effet plus le niveau de revenu est faible, plus les populations sont touchées par la malnutrition et les problématiques liées au poids. Il apparaît que 30,7 % femmes sont concernées par l’obésité dans ces conditions de vie. (2)

Les principales causes de l’obésité

Même si les facteurs de surpoids et d’obésité sont complexes et souvent propres à l’individu, plusieurs causes peuvent favoriser une hausse de la masse graisseuse. Arrivent en tête les aspects comportementaux qui influent sur la santé globale de l’individu. La consommation excessive d’aliments gras, de sucres, de boissons alcoolisées et de féculents entraîne un état de surpoids voire d’obésité. Il est également possible que d’autres aspects viennent renforcer cette pathologie comme des épisodes de détresse psychologique (dépression, stress, traumatismes …).

Nous devons bien sûr mentionner, parmi les causes possibles, la sédentarité. Pour savoir comment reprendre une activité, n’hésitez pas à consulter notre article : « en quoi l’inactivité est-elle mauvaise pour le foie ? ».

On peut également observer, chez certaines personnes, une prédisposition génétique, un dérèglement hormonal facilitant la prise de poids.

Bien manger en consommant plus de fruits et légumes en pratiquant une activité physique régulière est la première étape à une perte de poids.

Si vous pensez faire face à des problèmes de poids, parlez-en à votre médecin généraliste !

Sources :

(1)http://www.who.int/topics/obesity/fr/

(2) http://www.lemonde.fr/planete/article/2016/10/25/un-francais-sur-deux-est-en-surpoids_5019615_3244.html

(3) https://actusante.fr/journee-mondiale-de-lutte-contre-lobesite-2/

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page